• 61. Energieeffizienz und Wettbewerbsfähigkei der Betriebe stärken
  • Auszug Regierungsaussage

  • Le Gouvernement soutiendra les entreprises industrielles exposées à une concurrence internationale afin de garder une base industrielle compétitive, et ceci basé sur un dialogue transparent et sur des efforts mutuels. Dans ce cadre et à l’image d’autres pays et régions européens le Gouvernement étudiera la possibilité ouverte par la communication 2012/C158/04 de la Commission européenne d’affecter une partie des revenues de la vente aux enchères des droits d’émission dans le cadre du système d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre pour couvrir les effets indirects occasionnés par les prix de CO2 sur les prix de l’électricité de certaines catégories de clients industriels. Un tel effort de la part du Gouvernement sera intégré dans un accord volontaire révisé avec la FEDIL. Par ailleurs, les entreprises, et en particulier les PME, seront incitées et soutenues à réduire leur consommation énergétique, notamment par un soutien plus accru de la structure myenergy.

  • Stand der Umsetzung/Meco-Kommentar Stand der Umsetzung/Meco-Kommentar

  • myenergy hat sein Beratungsangebot für Industriebetriebe ausgebaut, diese sind neuerdings auch gesetzlich zu Energieaudits verpflichtet. Das aktuelle, auf Freiwilligkeit basierende Abkommen mit der FEDIL zur Reduzierung des Energieverbrauchs in der Industrie läuft Ende 2016 aus. Die Diskussionen über dessen Verlängerung laufen, ohne dass nach außen hin bekannt wäre, in welche Richtung es gehen soll. Bei kleinen und mittelständigen Unternehmen jedoch tut sich zur Zeit recht wenig.